Lifestyle Voyage

Noël à Barcelone

C’est l’histoire d’un Noël à Barcelone. Ce n’est pas inédit, je suis sûr que vous avez déjà entendu parler d’un Noël dans la ville de Gaudí, artiste chelou complètement givré qui a pratiquement dessiné la ville. Vous avez sûrement quelqu’un de votre entourage qui y est allé et qui a trouvé ça génial. Et bien cette personne a tout a fait raison. Barcelone c’est un peu comme Prague mais de la Méditerranée.

La Sagrada Familia (et sa fin prévue en 2026…)

Noël à Barcelone (et toute saison de l’année)

Barcelone est une ville très sympa à vivre. Le temps à l’espagnole, à la cool et détendu; une super météo et un ciel bien bleu (avec une petite brise marine agréable), des tapas à gogo, manger à n’importer quelle heure de la journée, et une ville très atypique. Culturellement parlant, c’est un petit diamant qu’il ne faut manquer pour rien au monde.

C’est beau Barcelone, hein?

Quand j’étais ado, j’ai vécu en Espagne, 5 ans à Madrid. Et même si j’ai eu la chance de visiter d’autres villes comme Cordoue (que je conseille A FOND), Séville, Ségovie, Valencia, Toledo (très joli petit village aussi) ou la Sierra Nevada (pour les amateurs de randonnée, le top !) je n’avais pas été dans le Nord de l’Espagne, et donc pas à Barcelone. Le crime ! Mais j’aurais pu le justifier en étant fan du Real Madrid à l’époque.

Barcelone est une ville qui se visite à n’importe quelle époque de l’année. Mais un Noël on s’est dit avec la patronne que ce serait notre destination. Vol direct low cost pas cher, en 1h on y est, on prend un Airbnb et vogue la galère. La patronne connaissait déjà un petit peu, donc on pouvait plus ou moins se repérer (et c’est elle qui a fait le guide par la même occasion).

Les glawis d’un chat de Botero, à Barcelone.

Barcelone, la ville de Gaudí

Et on ne l’appelle pas comme ça parce que l’architecte est Catalan. Mais simplement parce qu’on le voit partout. Son architecture très distinctive est caractérisée par le fait qu’il cherchait, dans ses créations, à allier le bâtiment à la nature. Les maisons ressemblent à des arbres, les bordures de bancs à des insectes ou à des reptiles. Même sans connaître le gars, on reconnait tout de suite que c’est lui (ou un gars qui a essayé de le copier) qui est à l’origine d’une oeuvre architecturale.

C’est quoi ça?

Vous retrouverez donc des clins d’oeils du bonhomme un peu partout disséminés dans la ville. Si ça vous amuse, vous pouvez faire comme nous et en faire un jeu. C’est rigolo ! Un petit conseil aussi, baladez-vous sans carte, c’est beaucoup plus amusant et promis vous ne vous perdrez pas. Vous pouvez toujours retomber sur la grosse artère principale, Las Ramblas et de là retrouver votre chemin.

 

Les trois essentiels à voir à Noël à Barcelone

Ca dépend de ce que vous aimez mais on vous donne nos trois gros coups de coeur de la ville. C’est pas obligé mais promis ça vaut le coup, même quand c’est payant. Ce sont des choses assez uniques que vous ne verrez qu’une fois de votre vie.

Le parc Güel

Le parc Güell

Ce grand et magnifique parc sur une colline. A sa conception, Gaudí voulait respecter les formes de la nature et ça donne donc un résultat assez farfelu. On peut y passer facilement une grosse demi-journée à se balader et à découvrir toutes les bizarreries qui s’y trouvent. On ne s’ennuie pas et en plus on a une vue imprenable sur la ville.

Notre petit conseil : allez-y tôt le matin parce que très rapidement ça se remplit de monde. Des bus entiers de touristes débarquent littéralement toutes les 15 secondes et c’est autant plus de gens qui vont vous squatter votre espace et vos photos. Prenez aussi une pause et asseyez vous sur les bancs mosaïque pour prendre un petit bain de soleil.

Tordu ce tunnel, non?

La Sagrada Familia

Oh non, encore une Église, relou ! Je suis pas super fan des Églises à la base mais je vous promets que ça vaut le coup. Ce truc est une monstruosité impressionnante. Et encore, vous n’avez vu que l’extérieur, et en photo. Quand vous entrez, c’est un autre monde, presque magique, qui s’ouvre devant vous. C’est une folie sans nom. N’hésitez pas, même à l’extérieur, à observer toutes les façades. Le truc est poussé à un niveau de détail hallucinant.

WOW !

Notre petit conseil : montez (à pied) toutes les marches et arrêtez vous pour observer des détails que vous ne pouvez pas voir de l’extérieur (car trop haut). Montez tout en haut, c’est une expérience en soi, et en plus ça vous fait le sport pour le mois. A noter : la Sagrada Familia est une VRAIE Église, pas qu’un truc à touristes. Donc il faut essayer d’observer le silence (même si vous vous rendrez compte qu’en pratique tout le monde s’en fout) et sachez également qu’il y a un lieu de prière au sous-sol, si c’est votre délire.

Vertigineux !

La Casa Milà

C’est un hôtel particulier que Gaudí avait conçu pour une famille de bourges au début du 20è siècle. En plus d’admirer toutes les prouesses architecturales de ce déglingué qu’était Gaudí, vous vous retrouvez dans une maison qui a un jour appartenu à des gens, avec les objets et meubles d’origine. C’est curieux, c’est joli et encore une fois, tout est dans le détail.

La Casa Milà, avec sa déco spéciale Noël.

Notre petit conseil : imaginez que vous êtes cette famille de riches et jouez à la poupée avec votre femme dans la maison. Plus sérieusement : montez sur le toit, il y a encore des choses à voir et surtout de belles vues sur la ville. L’entrée est payante mais ça vaut le coup !

Et on n’oublie jamais les tapas à Barcelone

Aaaah l’Espagne, le pays de la bonne cochonaille et de la bouffe à 3h de l’après midi (et du matin). N’hésitez pas à faire quelques pauses gastronomiques quand vous en avez envie. Que ce soit pour profiter de tapas de fruits de mer frais servies au marché La Boquería ou dans un petit bar de quartier, allez-y et ne vous privez pas. C’est pas à Noël que vous allez vous mettre au régime quand même.

Marché La Boquería

Evitez les trucs qui ont l’air trop modernes ou qui sont dans les rues commerçantes. Ce sont des attrape-touristes qui sont chers et qui en plus ne servent pas de tapas traditionnelles. Nous on vous conseille le bar Celta Pulpería sur les coups de 5h de l’aprèm. Il n’y a personne et vous êtes bien servis des trucs délicieux et pas chers. Si vous êtes ambiance festive, allez-y à l’heure des tapas, c’est le feu.

Tapas, tranquille.

Et vous, vous connaissez Barcelone? C’est quoi vos plus beaux souvenirs de la ville?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *